MOTOPASSION30
pas encore inscrit?

Enregistrez-vous pour participer à la vie du forum et ne plus avoir de publicités.

Une fois inscrit, vous aurez accès aux balades et aux photos...

Alors, à tout de suite!

Nouveau permis A mise en route pour 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau permis A mise en route pour 2013

Message par Krys30 le Mer 12 Sep 2012 - 10:28

Vous pouvez avoir le texte dans son intégralité en cliquant sur http://www.legifrance.gouv.fr/ (vous serez directement redirigé avec le lien hypertexte).

Petite synthèse prise du site http://moto-securite.fr/:

Les nouvelles épreuves du permis moto

par FlatFab

A partir de janvier 2013 est mis en place un nouvel examen pour la délivrance du permis de conduire moto, catégories A, A1 et A2. Les principaux changements concernent l’épreuve pratique hors circulation, appelée « plateau ». En voici les détails.

A compter du 19 janvier 2013 se met en place une réforme du permis de conduire, initiée par des directives européennes, qui concerne trois points :

un changement du titre de conduite, du document de permis de conduire, pour tous les usagers ;
une refonte des catégories de véhicules, qui ne concerne que les deux-roues motorisés, mais tous les 2RM, pas seulement les motos « gros cube » ;
une modification des épreuves de l’examen pratique hors circulation (le plateau) du permis de conduire moto.

Afin de ne pas trop ajouter à la longueur des articles, les deux premiers points sont traités à part : " La réforme du permis moto en 2013" .

* * *

L’arrêté du 23 avril 2012 fixant les modalités pratiques de l’examen du permis de conduire des catégories A1, A2 et A est consultable ICI
J’en donne ici une explication de texte « simplifiée ».

Ces nouvelles modalités entrent en vigueur le 19 janvier 2013.
Jusqu’au 18 janvier 2013, les épreuves se déroulent selon les modalités actuelles. A partir du 19 janvier 8h00, ce sont les nouvelles qui s’appliquent.

* * *

Principal changement : le nombre de parcours.


Le permis de conduire moto actuel comprend trois temps :

l’épreuve théorique générale (examen du code de la route), elle est maintenue en l’état ;
l’épreuve pratique hors circulation (plateau), elle est revue de fond en comble ;
l’épreuve pratique en circulation, elle ne change pas.

L’épreuve hors circulation constitue une admissibilité pour l’épreuve en circulation : on ne peut pas présenter la circulation si on n’a pas au préalable validé le plateau.

L’épreuve plateau est elle-même actuellement (depuis la fin des années 1990 jusque début 2013) composée de quatre épreuves, trois pratiques et une théorique :

maniement de la moto sans moteur,
maniement de la moto à allure lente,
maniement de la moto à allure normale,
interrogation orale.

La première épreuve compte trois parcours possibles, on en tire un au sort.
Et chacune des deuxième et troisième épreuves compte quatre parcours possibles.

A partir du 19 janvier 2013, terminé tout ça !
Il y aura cinq épreuves, dont quatre pratiques, avec deux parcours possibles par épreuve pratique.

maniement de la moto sans moteur,
maniement de la moto à allure lente,
maniement de la moto à allure rapide : évitement,
maniement de la moto à allure rapide : freinage,
interrogation orale.


* * *

Nouveaux parcours sans moteur


Pas de grand changement : il s’agit toujours de manier la moto sans l’aide du moteur, en la poussant.

Il n’y a que deux parcours possibles.
Les nouveaux parcours sont beaucoup plus courts qu’avant : pas de slalom, pas de demi-tour, il s’agit de négocier un virage en marche avant, de s’arrêter après une porte de plots, et de suivre le même parcours en reculant.

Les deux parcours possibles comprennent tous deux une marche arrière, alors qu’avant, c’était le cas d’un seul parcours sur les trois possibles.
Il est admis, si la marche arrière ne peut être réalisée en une seule manœuvre, d’effectuer une marche avant et une seule, en direction de la porte précédente.

Cette épreuve se termine par une interrogation sur des vérifications mécaniques à effectuer à l’arrêt sur la moto.
Il y a trois ensembles : commandes, éléments techniques, éclairage et accessoires de sécurité.
Le contenu en est considérablement simplifié, il n’y a que deux points à donner par ensemble (contre six auparavant).
C’est l’inspecteur qui choisit le thème de la vérification, il n’ y a plus de tirage au sort.

Un seul essai est autorisé.
Comme auparavant, cette épreuve n’est pas éliminatoire, on ne peut avoir que A ou B.
Toute erreur au maniement sans moteur vaut un B.
Une erreur aux vérifications vaut A, deux erreurs ou plus et c’est le B.

* * *

Nouveaux parcours « à allure lente »

Il n’y a que deux parcours possibles.


Tous deux se ressemblent beaucoup, la physionomie d’ensemble est la même. Simplement, l’un se fait dans un sens (départ à droite, arrivée à gauche) et l’autre en sens inverse.

Les différents temps sont les mêmes pour les deux parcours possibles :
- départ du candidat seul sur la moto, avec virage en S immédiat dans deux portes de plots,
- ligne droite entre deux portes de piquets,
- virage serré pour aller chercher un couloir d’évitement,
- demi-tour avec arrêt au milieu du demi-tour pour charger le passager,
- ligne droite avec passager, suivie d’un virage serré,
- ligne droite avec deux portes de piquets,
- arrêt avec passager.

Le parcours doit s’effectuer »en roulant au pas », de façon à démontrer la capacité à actionner l’embrayage en combinaison avec les freins.
Le ralenti moteur n’est plus autorisé, il faut combiner embrayage et frein arrière.
Pour évaluer la capacité du candidat à rouler au pas en actionnant l’embrayage en combinaison avec les freins sur le parcours, l’inspecteur peut utiliser un chronomètre.
Dans ce cas, il précise au candidat les conditions dans lesquelles celui-ci effectue le parcours, notamment la durée minimale à respecter.
Ce chronométrage n’est pas obligatoire.

Le candidat dispose de deux essais si nécessaire (sauf en cas de chute).
Toute marche arrière est interdite.

La grille de notation ne change pas :
- un parcours correctement réalisé vaut A,
- une erreur (pied à terre, plot ou piquet déplacé) vaut B,
- deux erreurs, une erreur de parcours ou une chute de la moto, et c’est le C, éliminatoire.

* * *

Nouveaux parcours « à allure plus élevée »

Cette épreuve se partage en deux temps : un parcours avec freinage, un autre avec évitement.
Cette épreuve donne donc lieu à deux notations.
Pour chaque épreuve, il n’y a que deux parcours possibles.
Là encore, ils sont simplifiés et se ressemblent comme deux gouttes d’eau, le premier avec départ à droite et retour à gauche, le second à l’inverse.

Pour chacun des deux parcours, le candidat dispose de deux essais, si nécessaire.

La piste doit mesurer au moins 130 mètres de long et 6 mètres de large.



Principale nouveauté : il n’y a plus de chronomètre, pas de temps imposé (ni minimal ni maximal), mais des mesures de vitesse minimale, effectuées par un radar cinémomètre.

Les différents temps sont les mêmes pour les deux parcours possibles :
- départ à l’arrêt, accélération, montée sur le 3e rapport,
- slalom en 3e à une vitesse minimale de 40 km/h (mesurée au 2e plot et non au 1e), en contournant quatre plots (et non plus sept),
- demi-tour autour d’un plot central avec limites latérales sur largeur de 6 mètres,
- retour en ligne droite (sans slalom), sur le 3e rapport (ou 4e),
- au bout de la ligne droite, vitesse minimale imposée d’au moins 50 km/h,
- évitement à effectuer sur le 3e rapport,
- freinage avec arrêt de précision entre quatre plots,
- fin de l’exercice moto à l’arrêt.

Le couloir d’évitement mesure 2,25 m de long côté extérieur (en trois plots) et 1,50 m de long côté intérieur (avec deux plots), sur 1 m de large.
Le mur de trois plots s’étale sur 1,50 m.
L’espace entre le plot du couloir le plus avancé et le mur mesure 5,50 m, mais on peut gagner du terrain en commençant à incliner juste après le second plot côté intérieur, qui se situe lui à 6,25 m du mur.
En résumé, il faut réaliser un déport d’environ un mètre sur une distance de six mètres à 50 km/h.

* * *



La distance entre les lignes C6 et C5, donc la distance maximale de freinage admise pour une vitesse de 50 km/h, est de 15,75 m.

En cas de piste humide, la distance admise pour le freinage est allongée de 3,90 m, mais le reste du parcours ne change pas.

Il a été fixé une marge d’erreur de 5 km/h qui doit être ajoutée à la vitesse lue sur le radar.
L’inspecteur ne prend pas en compte la vitesse enregistrée, mais la vitesse retenue après application de la marge d’erreur. Vitesse lue sur le radar 46 km/h, vitesse retenue 51 km/h.
Il faut donc rouler à 45 km/h réels minimum.

La grille de notation :

- un parcours correctement réalisé vaut A,
- une erreur (pied à terre, plot de slalom déplacé) vaut B,
- deux erreurs ou plus, une erreur de parcours, une chute de la moto, un arrêt hors zone imposée, un non-respect des vitesses minimales imposées, un plot de l’évitement déplacé ou renversé… et c’est le C, éliminatoire.

* * *
L’interrogation orale

Pour y accéder, il faudra avoir obtenu aux épreuves pratiques soit 4 A, soit 3 A et un B, soit 2 A et 2 B, soit 1 A et 3 B.

La durée de l’interrogation orale est considérablement réduite : trois à quatre minutes par candidat.
Il s’agit d’un questionnaire tiré au sort parmi 12 fiches, et non plus 20.
Il n’y a plus de question complémentaire portant sur la réglementation moto.

Au final, il faudra avoir au moins deux A et aucun C.
Donc 5 A, ou 4 A et 1 B, ou 3 A et 2 B, ou 2 A et 3 B.

* * *

Quelques autres nouveautés

Si les véhicules utilisés sont équipés d’une boîte de vitesse automatique, les candidats, en cas de réussite, se voient délivrer un permis de conduire valable seulement pour la conduite de ce type de véhicules.
C’est la création de fait d’un permis « gros cube automatique », pour les maxi-scooters de 125 cm3 ou les motos à boîte automatique.
La durée de l’examen plateau est fixée à 15 minutes par candidat.
Celle de l’examen circulation est fixée à 30 minutes, dont au moins 5 minutes pour la « phase de conduite autonome ».
Cette phase consiste à demander au candidat de suivre un itinéraire balisé par des panneaux visibles.
Ces durées demeurent théoriques. Dans les faits, l’inspecteur reste souverain dans sa façon de conduire l’examen.

Lors des épreuves hors et en circulation, obligation du port :
- d’un casque de type homologué,
- de gants possédant le marquage NF ou CE,
- d’un blouson ou d’une veste manches longues munis d’équipements rétroréfléchissants,
- d’un pantalon ou d’une combinaison,
- et de bottes ou de chaussures montantes.
Les bottes en caoutchouc et les coupe-vents ne sont pas autorisés.
En cas de non-présentation d’un tel équipement avant le début des épreuves, l’examen ne peut avoir lieu.
C’est un net durcissement par rapport aux textes actuels, l’accent est mis sur la nécessité d’un équipement complet et homologué.
Finis les examens en t-shirt sur le lent, en pantacourt, en petites chaussures, en gants non moto, etc.

Le passager qui apporte sa participation au test de déplacement à allure réduite lors de l’épreuve hors circulation doit porter un équipement aux caractéristiques identiques.
Ce passager est très souvent le formateur et on voyait régulièrement des formateurs monter en passager sans gants, sans blouson, en tennis… Là aussi, fini les conneries.
Source : http://moto-securite.fr/nouveau-plateau/

_________________
avatar
Krys30
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 3602
Age : 34
lieux : Laudun
Humeur : ... regarde l'horizon et se dit :"putin que c'est loin!" ...
Date d'inscription : 31/07/2008

http://www.motopassion30.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau permis A mise en route pour 2013

Message par Invité le Mer 12 Sep 2012 - 10:41

Oui je le savais!! Sa crin lol

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau permis A mise en route pour 2013

Message par Krys30 le Mer 12 Sep 2012 - 11:00

J'ai l'impression qu'ils l'on simplifier pour se lisser aux normes Européennes!

_________________
avatar
Krys30
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 3602
Age : 34
lieux : Laudun
Humeur : ... regarde l'horizon et se dit :"putin que c'est loin!" ...
Date d'inscription : 31/07/2008

http://www.motopassion30.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau permis A mise en route pour 2013

Message par Invité le Mer 12 Sep 2012 - 11:04

Ben le lend va être obligatoirement à l embrayage, il y auras un temps minimum à ne pas faire, et le rapide seras plus simple dans le sens ou il y auras presque plus de conne, mais il serra prévue normalement un indicateur de vitesse et il faudras franchir l évitement à minimum 50 km/h!! Donc plus de risque de chute!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau permis A mise en route pour 2013

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum